Filmographie

FILMOGRAPHIE

super 8
La tombe-issoire (1987, 10 mn)
Juillet (1993, 5 mn)
La fille qui marche dans la boue (1994, 2 mn)
À vélo (1994, 4 mn)
Les jouets (1994, 2mn30)
De la terre à la lune (1995, 5 mn)
La vache folle (1995, 1mn30)
Une minute (1995, 1 mn)
Où vivre ? (à clefs) (1995, 7 secondes)
La course à pied (1995, 2mn30)
Les objets (1995, 2 mn)
Les heures longues (1995, 3 mn)
Je suis né (1996, 15 secondes)
Mon père est mort (1996, 3mn30)
Don Quichotte (1996, 2 mn)
La fenêtre (1996, 2 mn)
La vie en attendant (1996, 15 secondes)
Un cliché (1997, 10 secondes)
Ceci n’est pas une vis, c’est le clou du film (1997, 1 mn)
L’homme qui tombe (1997, 1 mn)
La vie intime (1997, 2 mn)
La vie souterraine (1997, 4 mn)
La vie à côté (1997, 2mn30)
Au cinéma (1998, 4 mn)
La vie du ballon (1998, 30 secondes)
La mémoire (1998, 1 mn)
Le salon (1998, 40 secondes)
La vie de la lumière (1998, 3 mn)
Nos familles (1998, 6 mn)
La petite enfance (1998, 1 mn)
La naissance (1998, 3 mn)
La forêt (1998, 30 secondes)
En lieu et place (1999, 5 mn)
L’eau (1999, 3O secondes)
C’est mon tour (1999, 2mn30)
La personne antérieure (1999, 3 mn)
Mon frère et moi (1999, 2 mn)
La vie imaginaire (2004, 13 mn)

16 mm
Qui es-tu, Gonzales ? (1990, 10 mn) – co-réalisation Eric de Sarria
La vie antérieure (1998, 6 mn)
La vie inextatique (2001, 3 mn)
La vie négative (2004, 13 mn)
Les mains froides (2004, 6 mn)

Vidéo
Fragments d’un voyage vers l’Est (1995, 30 mn) – co-réalisation Eric de Sarria
La vie quotidienne (1997, 4 mn)
L’eau des forêts (1997, 7 mn)
Brétigny/Orge 71 (1997, 2 mn)
La vie des objets (1997, 12 mn)
Mes 4 copains (2004, 3 mn)
Oh lala ou ma vie très intéressante résumée en 12 journées significatives (2004, 1mn25)
T’es vraiment rien qu’un pauv’con (2004, 2mn40)
Je suis entré par la porte du salon (2005, 3 mn)
Sergent-chef revient de loin (2005, 7 mn)
Brétigny/Orge 72 (2005, 3 mn)
Quand je serai grand, je ferai Spiderman au plafond (2005, 2 mn)
Maman (2005, 1 mn)
Albert & moi (2005, 2mn51)
La vie des poulets (2005, 3mn11)
29 bis rue des Orteaux (2005, 3 heures)
Repeat after me (2006, 7mn42)
Christine Arron et moi (2006, 12mn27)
Je suis un imposteur (à l’Arpenteur) (2006, 6mn56)
Comment j’ai quitté TBWA (2008, 16mn21)
Je suis descendu de la montagne à cheval à cheval (2008, 24mn07)
L’indifférence du désert ou la cinéphilie est-elle une maladie très très grave ? (2009, 21mn08)
Après coup (2009, 12mn)
C’est ma vie (2009, 2mn16)
Je me suis levé pour faire un film (2009, 5mn29)
Watching machine (2011, 14mn30)
Comment je me suis suicidé au travail (2012, 8mn20)
Les droits d’auteur (2012, 42 secondes)
Il faut choisir son camp (2012, 3 mn)
Je n’ai fait que t’attendre (2013, 8mn13)
J’ai un problème avec France Gall (2014, 8mn14)
A bout portant (2016 – 8mn27)
Prologues (2017)

Les saynètes (série 1) ou la vie imaginaire et réelle de Boris du Boullay (2003-2007)
150 vidéos-performances de 10 secondes à 5 minutes
Cette fois, j’y crois
Je fais du karaté artistique sonore
C’est ça, le truc
Pourquoi je peux pas ?
Je dis rage against the machine
Je suis content de cette saynète
J’ai jamais… version 1
Je brille
Je suis un bon garçon
Je suis ému
Je fais du karaté artistique
Je bois du lait pour la santé
Alors, ça boume ?
Je joue de la trompette
Je dis des noms de footballeurs
Je range avec Isabelle
J’ai un différend avec mon copain Philippe
J’ai un différend avec mon copain Philippe version 2
J’essaye de faire une saynète malgré un environnement familial difficile
Je joue de la trompette comme Armstrong
Je me cache pour jouer de la trompette
Je me mouche
Je me cure les pieds
Je dis “j’adore chier”
Je suis flou
Je suis trop content
Je n’y crois pas
Je fais un private joke
Je me gratte les yeux à cause de mon allergie
Joyeux nanniversaire
je discute avec ma mère
Mon travail
Mes chips préférées
Je joue à Blanche-Neige
Je montre mes parties intimes au débotté
My name is Nero
C’est plus pareil version 1
Quand je serai grand
j’écoute les infos
C’est plus pareil version 2
C’est plus pareil version 3
Isabelle et moi, c’est fini
Je pense à la mort de ma mère
Je dis la couleur des chiffres
Je suis mâture et responsable
La moto, c’est du sérieux
Quand je serai cinéaste
Je suis un super héros
Je fais mes pompes
Je suis un sacré déconneur
Hommage à Jean Eustache
Je mange des gnocchis
Je suis tout dérangé
J’assure comme une bête
Pan dans les dents
Je me suicide à l’eau
Parfois, le dimanche, je m’emmerde
Super loser 2
Je suis père
Je suis un indien
Je vole
Un long courrier bordeaux
i am the king of the world
Je suis licencié
Je résiste à mes désirs
Je cherche du boulot
Quand je serai vieux et mort
Chez Casto
Je suis un standardiste de première bourre
Mon anniversaire
Je bois de la bière comme ma mère
Je regarde la télévision
Je suis encombré dans ma tête
Je vous emmerde tous
Je mens
Aujourd’hui, j’ai réussi à écrire
J’ai quarante ans
Thérapie 1
Thérapie 2
Thérapie 3
Thérapie 4
Je déménage
Mes gestes à moi
Je fais mon autoportrait
Je pense donc je suis un connard
J’épuise les mots
J’ai un problème
Adultère
Je dis non
Au feu les pompiers
Je fais toujours les mêmes erreurs
Je me purifie
Parcours matrimonial
Je regarde ma vie passer
Bientôt
En route pour la nouvelle vie
Je suis un impulsif
Je lutte contre l’effondrement intérieur
Je ne suis pas un intellectuel
Je fais le poulet égorgé
Je mange des chips comme papy
J’ai voté Bayrou
Je fais l’origami
Je me pose des questions
Je fais et refais la vie grandeur grand large
Je pose une question
Je fais la chute de l’instinct de survie
… mais j’aime la vie
Je mange une banane comme mon frère
Je dis “sa mère la pute”
J’écoute du rock (ou C Jérôme je sais plus)
J’ai changé de slip
Je lis Anne Sauvagnargues
Je fais la fête
Je danse
Je me caresse mais non
J’ai de la merde dans les yeux
Je dis bisous nez-nez
Je suis crispé
Je préférais avant les années vertes, les années 70
J’écoute de la musique classique
I remember I was a project manager
Oh putain !
Je ris
Je joue sur la moquette du salon
Je viens d’avoir la banque au téléphone
J’ai une grosse bite
Je fais de l’auto défense avec mon caddie
Je dessine une maison
Je fais mon corps électrique
Je fais les gestes de l’enfance
i don’t speak the german
Mes jeux olympiques
Je me fais une tête de M…
Je chante Mireille
Super Jaimie
Je suis déprimé
J’analyse la situation
Je joue à des jeux débiles sur internet le dimanche
Je retrouve pas Coma de Pierre Guyotat dans ma bibliothèque
Mon doudou du dimanche
Mes vacances en Irlande
Je fais la voix mystère
Je mange un pamplemousse avec Elsa
Je mange une tomate avec Eric
Je manque un kiwi avec Fabien
Je mange du raisin avec Fabienne
Je mange des litchees avec Isabelle
Je mange des figues avec Lola
Je mange des psips avec Louise
Je mange un abricot avec ma mère
Je mange du raisin avec Mlaure
Je mange un abricot avec mon père
Je mange des framboises avec Ruth
Je mange une pomme avec Sarah
Je mange des grenades avec Sandrine
Je mange des fraises avec Sylvie
Je mange une poire avec Thierry C.
Je mange un citron vert avec Thierry R.

ECRITURES NUMERIQUES & INSTALLATIONS

Installations super 8 + objets divers (1994-1999)
Rasage (photos, bois)
L’anniversaire de ma sœur (aquarium, farine, allumettes, boucle super8)
Quelle belle journée ! (tissus, plaque de verre, bocaux, jouets, divers matériaux)
La cellule morte
La robe
Le petit Joey (ampoule, fils de cuivre, ballon industriel)
Le gang des six
Cochon pendu (photos, supports lumineux)
Feu de cheminée
La penderie
L’homme qui parle (peinture, boucle super8)
Le nécessiteux (peinture, boucle super8)
La maison (peinture, boucle super8)
Picotin (jouet, bougies, corde)
Les eaux (lit, baldaquin, écrans, boucles super8)
Mes urines 1996-1999 (bouteilles d’urines)
Action Joe, pleine lumière, pendu (jouet, supports lumineux)
Fossile (plâtre)

Créations numériques et installations vidéos
Frégolin (1996)
Explication de texte (1999)
I disappear (2004)
Jag ar mamma (2006)
Lomolitos (2006)
Code source (2014)
Un film écrit (2016)
Maurice du Moullay
Mes urines 1996-1999
Ph

SPECTACLES

Commune empreinte (co-écritures, vidéo et son pour un spectacle visuel mis en scène par Eric de Sarria)


Participations

Un goût de millefeuilles (vidéo pour un spectacle d’Eric de Sarria)
Exit (vidéo sur Eric Rondepierre) – co-réalisaton Carole Arcega