Novembre 2015
Il faut choisir son camp
au 28ème festival
Les instants vidéo

“C’est quoi le cosmunisme ?
C’est faire la Lune du quotidien de l’Humanité !
Notre époque est à la recherche d’une question perdue, exhibant dans les
urnes de son désenchantement politique sa lassitude de toutes les bonnes
réponses. Aujourd’hui, il y a de la difficulté à rester seul quand tout nous
aspire dans la spirale uniformisante de la masse, quand devant les écrans
tachés de sang, nous ne savons plus à quelle guerre nous participons. Il
n’y a plus de peuple. Juste un citoyen et un autre et un autre… Au bout du
compte, ça fait beaucoup de matricules. « L’utopie n’est pas une illusion,
un rêve, une fantaisie, lancée vers l’impossible. L’utopie est un projet,
l’invention d’un possible à l’intérieur de la réalité quotidienne, pas encore
réalisé mais qui peut-être se réalisera. » (Joyce Lussu Salvadori)

– Laisse tomber les filles (1’37 – 2013) / claRa apaRicio yoldi (Espagne/GB)
Il faut choisir son camp (3’ – 2012) / Boris du Boullay (France)
– De l’origine du XXIe siècle (15’30 – 2000) / Jean-Luc Godard (Suisse/France)

Programmation : Marc Mercier

> Le site des Instants vidéos

Instants vidéos