29 bis rue des Orteaux (2004)

Le 29 septembre 2004, je suis mis à pied par mon employeur. Je décide de déposer un recours aux prud’hommes.
En attendant, je veux vivre ce temps libre qui me tombe du ciel. Quel sentiment aurais-je de cette année dans un an, en septembre 2005 ?
Aurais-je comme d’habitude, cette sensation du rien, du peu, du “pas grand-chose” ?

Pour “voir” ce qu’est une année en réel, avec le poids de chacune de ses journées, je décide de filmer trente secondes par jour, en un coup, une seule fois par jour. Peu importe quoi, mais trente secondes. Réduire la valeur d’une journée à trente secondes.
Un mois passe en un quart d’heure. Une année en trois heures, le temps d’un film.

Il me semblait par ce dispositif que j’allais comprendre les jours qui passent, cette sensation de déception de l’après-coup.

Octobre

Janvier

Mars

Avril

Mai

Juin

Juillet

Août