Jag Ar Mamma (2006)

Jag Ar Mamma est constitué d’une vidéo muette projetée dans une pièce.
Et d’un dispositif sonore (qui correspond au son du film) placé dans une pièce contiguë.
Les deux éléments (visuel et sonore) ne peuvent être perçus en même temps.

Notice de l’installation

“Dans l’installation vidéo « Jag är mamma », j’ai pris le tabou comme faisant écho à la projection (ce que l’on projette au sens propre et au figuré), à l’introjection (intrusion projective de l’Autre ou de l’objet en soi), deux fils psychanalytiques que je scrute au cinéma.
Dans cette installation, seul le spectateur, par sa mémoire, par son déplacement physique, fait le lien entre le son et l’image de ce tabou du non-amour maternel, rendant sa restitution mémorielle, incomplète et fragile.”

Avec Sara Persson

Diffusion
– Biennale d’art contemporain de Nîmes, 2006 (thème “Tabou or not tabou”)
> La page de la Biennale


La vidéo

Jag-ar-mamma_boris-du-boullayFH000008Le son