Autoportraits

Prenant mon corps comme surface de projection et d’introjection, la série des autoportraits se pose comme un dispositif premier du cinéma où la quête de l’instant retenu est l’expérience stupéfiante.